Saut au contenu

Devenir mentor

Michel Auger et Louis Larochelle Mentors

Le mentorat pour entrepreneurs du Réseau M s’adresse à tous les entrepreneurs actifs, en fin de carrière ou retraité, avec une expérience entrepreneuriale reconnue et validée d’au moins 5 ans. Ils doivent être  disponibles et aptes à accompagner bénévolement un entrepreneur dans le développement de son savoir-être. 

Comment devient-on un entrepreneur mentor?

La démarche se résume ainsi :

  1. Vous devez compléter le formulaire d’adhésion sur le site du Réseau M.
  2. Un représentant du groupe de mentor/ cellule ou le coordonnateur vous invite à une rencontre de sélection afin de discuter de votre démarche et déterminer si vous répondez aux critères d’excellence du Réseau M.
  3. Une fois l’étape de sélection complétée, vous devrez assister à un atelier de perfectionnement obligatoire dans lequel vous serez initié à la pratique du mentorat du Réseau M.  Certaines cellules de mentorat offrent également à cette étape un programme de parrainage des nouveaux mentors. 
  4. Une fois l’atelier de perfectionnement complété, la cellule de mentorat  procède au jumelage avec un mentoré (création d’une dyade), en tenant compte de votre personnalité et des besoins du futur mentoré. L’atelier de perfectionnement est un requis obligatoire pour être couvert par l’assurance erreurs et omissions et la responsabilité civile.
  5. Le mentoré vous contacte par téléphone et vous fixez votre premier rendez-vous.
  6. S’il y a « chimie », la relation mentorale peut commencer.

 

Combien de temps dure une dyade ?

La relation mentorale que vous établirez avec votre mentoré dure en moyenne 2 ans, à raison d’une rencontre  d’environ 90 minutes par mois. D’un commun accord avec votre mentoré, vous pourriez décider de l’écourter ou de la prolonger en fonction de vos besoins et de la disponibilité de votre mentoré.

 

Quels sont les critères de sélection?

Les bienfaits et le rayonnement du mentorat pour entrepreneurs du Réseau M repose principalement sur la qualité des mentors sélectionnés. De par leur expérience en affaires et surtout, leur savoir-être entrepreneurial, ces personnes sont soigneusement sélectionnées selon des critères précis pour accompagner les entrepreneurs mentorés. Les caractéristiques visées chez un mentor sont sa personnalité d’entrepreneur et les aspects relationnels de son profil, et non ses compétences techniques ni l’importance de la compagnie qu’il a gérée ou développée.

En plus d’avoir une expérience entrepreneuriale pertinente et de qualité, les principaux critères de sélection :

  • L’accessibilité : le futur mentor doit démontrer sa disponibilité, son esprit d’ouverture et sa volonté de s’engager activement auprès des nouveaux entrepreneurs mais également au sein de sa cellule de mentorat.
  • L’absence de conflits d’intérêts : le futur mentor ne doit avoir aucun conflit d’intérêt personnel avec l’entreprise de son mentoré, ne pas espérer retirer quelconque bénéfice personnel commercial dans le cadre de sa relation mentorale.  De plus, il ne peut être en lien d’affaires avec son mentoré ni actif dans l’institution financière de ce dernier.
  • Les aptitudes mentorales : le futur mentor doit avoir un esprit de synthèse, clair et articulé, orienté vers le sens pratique et la qualité.  Il doit par ailleurs démontrer une attitude sereine et confiante favorisant l’écoute attentive et l’empathie.  Le futur mentor est une personne crédible et intègre par rapport à ses réalisations, favorisant les relations humaines et l’humilité. 

 

Quels sont les coûts ?

Il n’y a aucun frais pour devenir un mentor membre du Réseau M.  Alors que les mentors agissent à titre de bénévoles, les mentorés doivent toutefois honorer des frais d’adhésion au Réseau M, et, en fonction de leur région et de leur cellule de mentorat, des frais d’administration peuvent s’appliquer. Pour devenir un membre mentor du Réseau M, il n’y a aucun frais. Pour devenir membre mentoré, même si les mentors sont des bénévoles, il y a des frais. D’abord un frais d’adhésion au Réseau M national et, en fonction des régions et des cellules de mentorat, des frais d’administration.