Saut au contenu

Préserver sa santé mentale

Claudia Chassé, mentorée Tournage 2018

Le stress peut parfois nous dévorer quand on ne prend pas le temps de s’écouter… Des mentorés et leurs mentors s’expriment sur ce sujet dans la vidéo « Préserver sa santé mentale », de la série « Atteindre son équilibre », produite par le Réseau M.

 

 

Prendre soin de soi

« Je n’allais pas bien l’automne dernier. Mais mon mentor m’a dit, ‘Vicky, on se fout de ton entreprise, si tu ne vas pas bien, ton entreprise n’ira jamais bien.’ J’ai eu de la chance », explique la mentorée Vicky Audet, de la Fille au Fourneau.

Une autre mentorée, Karine Foisy, de Veille sur toi, y va aussi de ses confidences : « L’année 2018 a été très importante, on a vécu de gros changements qui sont survenus en très peu de temps. Ça a créé une nouvelle source de stress que je n’avais jamais vécue auparavant. Après discussion avec mon mentor, il m’a fait comprendre que lui, il prenait beaucoup de temps pour prendre soin de sa personne. »

Maxime Blanchette, mentor, ajoute : « Si on veut grandir, si on veut avancer comme entrepreneur, il faut être capable de le faire dans une bonne condition physique et mentale. Pour moi, c’est primordial et je prêche par l’exemple. Je m’entraîne cinq fois par semaine. »

Karine Foisy reprend : « Mon mentor est très sportif, ce qui n’est malheureusement pas mon cas. Il a fallu que je trouve autre chose pour prendre soin de moi et j’ai opté pour la musique : je joue dans une harmonie ! »

« C’est toujours des choses simples : bien manger, faire de l’exercice, dormir, voir des amis, confie le mentoré Justin Lortie, de chez Wedge. Toutes ces choses, on oublie de les faire quand on est trop stressé. Elles nous ramènent pourtant dans un état de bien-être et, en fait, elles nous permettent ultimement de résoudre nos problèmes d’entreprise. »

Apprendre à décrocher

Julie lalonde, mentorée, de chez Trinity, est née avec le syndrome d’Asperger : « Ça m’apporte un autre défi. C’est en fait très positif parce que je suis capable de focaliser, de fortement me concentrer sur une question. Le problème, c’est que je peux me focaliser pendant des mois sans décoller du sujet. Mon mentor me permet de me défocaliser un peu… », explique-t-elle avec un grand sourire.

« Ça m’a pris des années à me rendre compte et à accepter que j’avais un déséquilibre, révèle Maxime Blanchette. Pourtant, en début vingtaine, je n’avais peur de rien, rien ne pouvait m’arrêter, j’étais inébranlable. »

« Moi, j’avais peur de ne pas rendre le service que j’avais promis, renchérit Vicky Audet. Je me suis assise avec mon mentor, on a mis des solutions sur la table, des possibilités. Depuis, je vais beaucoup mieux. »

« Lorsqu’on est bien, qu’on respire le bonheur, on le communique à notre entourage, à nos employés, c’est primordial », commente Maxime Blanchette.

Le mot de la fin revient à Karine Foizy : « C’est important d’apprendre à gérer le stress, car il peut nous dévorer. »

 

Une collaboration de Stéphane Desjardins.

Lire la vidéo

| JUIN 2018

Un échec? Mais encore!

Lire la vidéo

| JUIN 2018

Bye, la solitude!