Saut au contenu

Merci mes mentorés

Témoignage d'Habib Abi Khalil, mentor (Mentorat Pôle Sud)

J’aimerais commencer mon article en disant un GRAND MERCI à vous les mentorés. Je ne vais peut-être pas parler au nom de tous les mentors mais en ce qui me concerne, je voulais montrer à travers cet écrit l’impact que vous pouvez avoir sur nous, vos mentors.

Une dyade est une relation humaine qui s’opère dans les deux sens. Nous nous apportons mutuellement, c’est une évidence. A chaque rencontre, nous sortons tous grandis.

On parle souvent du rôle du mentor et son apport au mentoré parce qu’on regarde le mentoré sous l’angle du demandeur d’aide. Mais en réalité, le mentoré joue un rôle très important dans la posture mentorale que porte en lui chacun des mentors.

Tout d’abord, je vous remercie pour le courage que vous avez eu pour accepter de vous faire accompagner. Cela nécessite un effort personnel de mettre son ego d’entrepreneur de côté et de vouloir confier ses états d’âmes à un inconnu.

Je suis né dans un pays où la simple pensée de demander de l’aide impacte notre image sociale que nous devons entretenir en public. Demander de l’aide est un aveu d’échec qui va vous cataloguer dans une catégorie « spéciale » de la société. Pourtant, elle doit être une action naturelle et normale vu l’impact qu’elle peut avoir sur la bonne santé mentale de tous.

Merci pour la confiance que vous m’avez accordée. Je sais qu’on ne la donne pas facilement et qu’il faut la mériter, surtout quand on partage des moments avec un inconnu, qui souvent sont de l’ordre du « très personnel ». Grâce à ça, je me sens plutôt privilégié, pas du tout un inconnu et ça me touche d’être à vos côtés dans ces moments-là. Pour moi, je l’interprète comme un signe d’ouverture et de bien être vis-à-vis de l’autre et surtout j’entrevois votre assurance, votre confiance en vous-même et en votre jugement.

Grâce à vous, j’ai développé de plus en plus ma capacité d’écoute et pas n’importe laquelle. Il y a une différence entre entendre et écouter. Avec vous, je me dois d’être en mode d’écoute attentive et surtout sans jugement. C’est votre expérience, votre vécu et nos rencontres qui sont vos moments. Je me dois de respecter vos choix et vos décisions.

Je ne vous cache pas que ce n’est pas toujours facile mais avec le temps, l’expérience et en tant que mentor, on apprend toujours à faire la part des choses. C’est ce qui nous permet de nous dépasser pour vous donner notre meilleur et vous accompagner. En quelque sorte vous nous mettez une certaine pression de performance. ??

Un mentor reste un être humain qui comme vous et moi, vit des hauts et des bas. N’oubliez pas qu’un mentor peut également être un mentoré. On est donc bien placé pour comprendre ce que vous vivez.

Je vous remercie pour la qualité des échanges à chaque fois qu’on se retrouve, au point qu’on oublie même la notion du temps. Je ne parle pas de séances de travail mais bien de rencontres, un moment de partage d’expériences et de travail sur soi. A la fin de chacune de notre rencontre, je pars plus enrichi qu’à mon arrivée.

Je suis devenu mentor parce qu’au fond de moi, je suis convaincu que nous devons tous avoir ce devoir de partager son savoir pour le bien de tous.

Vous faites partie de mon quotidien et à vous, mes mentorés, présents et futurs, je dis MERCI de contribuer à chaque jour au développement d’une meilleure version, de vous-même et de moi-même.

02 février, 2017

Quelle importance accorder à la durée d’une dyade?


#Mentorat #Mentorat
${articleImageAtl}

10 octobre, 2016

Les cinq vérités du mentorat pour entrepreneurs 

 


#Mentorat #Mentorat
${articleImageAtl}

10 octobre, 2016

Coach, consultant ou mentor? Lequel choisir?


#Mentorat #Mentorat
${articleImageAtl}

05 décembre, 2018

Une boussole pour son intuition


#Entreprendre au quotidien #Mentorat
${articleImageAtl}

08 janvier, 2019

Résolution de l'année : prendre soin de soi?


#Entreprendre au quotidien #Mentorat
${articleImageAtl}