Saut au contenu

Coach ou mentor?

Distinguer le mentor du coach, du consultant et du conseiller

La perception des rôles du coach, du consultant, du conseiller et mentor est souvent confuse.

  • Le conseiller oriente…
  • Le coach développe une compétence spécifique…
  • Le consultant recommande
  • … et le mentor accompagne et motive.

Le consultant, le coach et le conseiller se concentrent en général sur des éléments de savoir et de savoir-faire. Ils possèdent une expertise dans un domaine spécifique et sont rémunérés pour accomplir ou aider à réaliser un mandat ou des objectifs précis liés directement à leur champ d’expertise et visant des résultats d’entreprise à court terme.

 

 

Accompagnement bénévole auprès d’un entrepreneur

Le mentor met son expérience à profit pour éclairer et aider l’entrepreneur mentoré à mieux mesurer les situations et développer ses compétences entrepreneuriales. En partageant son expérience et ses apprentissages d’entrepreneur,  il fournit des pistes de réflexion qui permettront au mentoré de poser les bonnes actions, d’appliquer les bonnes décisions.  Au fil des rencontres, le mentor devient rapidement un important confident d’affaires, permettant ainsi à l’entrepreneur mentoré de passer au travers de situations difficiles.

 

Concrètement, le mentor :

  • Permet au mentoré de briser l'isolement que vit souvent l'entrepreneur;
  • Écoute et questionne;
  • Recadre les problèmes vécus;
  • Accompagne à identifier les solutions possibles;
  • Encourage et motive;
  • Partage son sens critique;
  • Donne une rétroaction sur les attitudes de l’entrepreneur;
  • Partage son expérience sous forme d’exemples vécus;
  • Respecte la confidentialité des échanges.

 

Ce que le mentor ne fait pas :

  • Accompagner l’entrepreneur mentoré dans la gestion de son entreprise;
  • Agir à titre de consultant ou d’expert en production, marketing, distribution, comptabilité ou autre ou fournir des solutions, des conseils ou des recommandations de gestion sur mesure;
  • Dicter la marche à suivre à l’entrepreneur mentoré (que ce soit sous forme de plan d’action dans son entreprise ou sous forme de cursus à suivre dans le cadre de l’accompagnement);
  • Établir une relation d’affaires (client, fournisseur ou partenaire) avec son mentoré;
  • Référer son mentoré vers son réseau de contacts;
  • Être rémunéré pour ses services.