Saut au contenu

Code d’éthique

 

Préambule

L’éthique appelle à la réflexion sur la conduite humaine ainsi que sur les principes qui la soutiennent.

Le code d’éthique met en évidence le concept et les valeurs du mentorat pour entrepreneurs. Il précise en outre les orientations et les engagements qui définissent et encadrent la pratique mentorale, sans nier aux personnes en présence la responsabilité d’exercer leur jugement quant à la façon de prendre en compte ces orientations et engagements face à des situations spécifiques. Le succès de la démarche de mentorat pour entrepreneurs repose sur le respect du code d’éthique dont le but premier est de préserver la relation de confiance entre le mentor et le mentoré.

Ce code d’éthique s’adresse tant aux mentorés, aux mentors, aux chefs-mentors et aux coordonnateurs des cellules, qu’à tous ceux et celles qui sont impliqués dans le mentorat pour entrepreneurs soutenu par la Fondation de l’entrepreneurship. Les valeurs et engagements qu’il énonce s’appliquent uniformément dans l’ensemble du Réseau M et ne peuvent pas être modifiés ni amoindris.

Ce code d’éthique invite également les mentorés à assumer leurs responsabilités à l’égard de leurs mentors et de la relation de mentorat.

 

Généralités

01 | Définition du mentorat pour entrepreneurs

Une relation d’accompagnement libre, basée sur la confiance et le respect mutuels. Dans cette relation privilégiée, une personne riche d’expérience (le mentor bénévole) souhaite mettre à la disposition d’une autre personne (le mentoré entrepreneur ou intrapreneur) son expérience et ses apprentissages afin de l’accompagner dans son développement professionnel et personnel comme entrepreneur.

 

02 | Valeurs clés

Le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship s’appuie sur les valeurs de référence suivantes pour encadrer la pratique du mentorat :

 

Collaboration

Un entrepreneur se développe plus favorablement dans la mesure où il bénéficie de la collaboration d’une personne expérimentée qui s’engage avec lui/ elle afin de l’aider à bâtir sur les expériences et les situations qu’il rencontre, tout en conservant la maîtrise de son évolution. Le Réseau M encourage les mentors à collaborer sans empiéter sur les responsabilités propres du mentoré à l’égard de son développement.

 

Engagement bénévole

Le bénévolat est le contexte d’une personne, ici le mentor, qui accomplit un travail d’accompagnement de façon gratuite, sans compensation ou bénéfice d’aucune sorte et sans y être obligé.

 

Respect

La relation du mentor avec le mentoré repose sur la conviction du potentiel de celui-ci et sur le respect de sa façon d’aborder et de résoudre les défis qu’il rencontre. Ceci oblige le mentor à respecter les forces et les limites du mentoré et à tenir compte des différences culturelles individuelles. Il démontre ce respect par son attitude ouverte envers les différences entre le mentoré et lui-même, et par sa réserve vis-à-vis de sa propre façon d’envisager et résoudre les problèmes.

 

Responsabilité et autonomie

Chaque personne est responsable des conséquences de ses actions. La responsabilité implique la notion d’imputabilité du mentoré à l’égard de ses actions et décisions. Elle repose sur sa capacité à faire des choix, à assumer ses propres décisions, à se sentir responsable de ses actes, à prendre des initiatives, à être cohérente avec ses valeurs dans la quête et le maintien de son autonomie propre. Le mentor favorise l’autonomie du mentoré en s’abstenant de franchir la fine ligne qui le sépare d’une relation d’autorité à l’égard du mentoré.

 

Responsabilités et engagements de ceux et celles qui agissent à titre de mentors

Le mentor s’engage à ce qui suit :

  • Agir dans l’intérêt du développement de l’entrepreneur mentoré en toutes circonstances ;
  • Ne pas se placer en situation de conflit d’intérêts. Dans le cas où un mentor accompagnerait deux entrepreneurs et plus, le coordonnateur du programme et le mentor concerné doivent s’assurer que ces derniers ne sont pas en concurrence directe ou indirecte, à moins que les entrepreneurs concernés n’aient accepté cette situation par écrit. Un mentor ne peut accompagner un entrepreneur mentoré de façon à se placer en conflit d’intérêts avec un parent, un associé, ou une autre entreprise dans laquelle il possède des intérêts financiers ou autres ;
  • En aucun temps, ne s’ingérer dans l’administration ou la gestion de l’entreprise du mentoré; il est le mentor de l’entrepreneur, et non pas de l’entreprise ;
  • Laisser toute la responsabilité des décisions au mentoré pour son entreprise ;
  • Offrir un accompagnement fiable et accessible qui prend en considération les contraintes de l’entrepreneur mentoré ;
  • Agir de manière bénévole sans aucun avantage, récompense ou compensation pour son engagement mentoral ;
  • Adapter son approche et ses interventions en fonction de son rôle de mentor tel que défini par le Réseau M et des caractéristiques individuelles de l’entrepreneur mentoré ;
  • Respecter le mentoré et proposer un accompagnement empreint d’empathie, de courtoisie et de discrétion ;
  • Demeurer discret et garder sous le sceau de la plus haute confidentialité tout ce qu’il peut apprendre (voir, entendre, supposer, etc.) dans l’exercice de son rôle de mentor ;
  • Entretenir une relation de confiance et de compatibilité. Dans le cas contraire, se faire remplacer ;
  • Respecter le mentoré dans son rythme et son cheminement personnel et professionnel ;
  • S’interdire d’exercer tout abus d’influence ;
  • Participer au développement et à la consolidation du Réseau M ;
  • Maintenir une attitude de réserve vis-à-vis de ses collègues mentors.

 

Responsabilités et engagements de l’entrepreneur mentoré

L’entrepreneur mentoré convient de ce qui suit :

  • Il accepte librement d’être accompagné par un mentor dans le but d’améliorer son apprentissage du rôle d’entrepreneur ;
  • Il participe activement à la relation de mentorat et s’implique dans sa dyade ;
  • Il informe le plus clairement possible son mentor sur la nature de ses besoins, ses choix, ses valeurs et ses intentions ;
  • Il n’hésite pas à informer aussi son mentor de toute attitude ou comportement de celui-ci qui nuirait à son sentiment d’autonomie face à lui et qui l’empêcherait de lui accorder la confiance nécessaire pour s’ouvrir à lui ;
  • Il adopte une attitude positive face à la relation de mentorat ;
  • Il agit avec transparence avec son mentor et manifeste ses attentes, ses hésitations et ses refus;
  • Il endosse le code d’éthique du Réseau M en ce qui concerne le mentorat pour entrepreneurs.

 

J'accepte