Saut au contenu

Comment convaincre ton premier investisseur en capital de risque?

Des trucs pour te préparer à aller chercher ton premier million.

Aller chercher du capital de risque est une étape crainte ou vue comme inaccessible par bien des entrepreneurs. Plusieurs se demandent comment ils convaincront des gens d’investir des centaines de milliers de dollars, voire des millions, dans leur entreprise. François Gilbert, président d’Anges Québec, a accepté de partager quelques conseils.

Est-ce que le capital de risque est vraiment pour toi ?

C’est la première question à se poser comme entrepreneur, d’après François Gilbert, lorsqu’on envisage le capital de risque.

« C’est un outil, mais ce n’est pas une nécessité, affirme-t-il. Plusieurs entrepreneurs réussissent à développer de belles entreprises sans capital de risque. C’est intéressant lorsque l’entrepreneur a besoin d’argent rapidement pour profiter d’un moment propice et qu’il n’est pas capable de générer ces sommes lui-même. »

Puis, il faut avoir la personnalité pour aller chercher du capital de risque. Parce que cela signifie céder une partie de son entreprise.

« Ce n’est pas fait pour les gens qui veulent tout contrôler, indique le président d’Anges Québec. L’entrepreneur risquerait de trouver trop désagréable d’avoir des personnes qui lui posent des questions sur ses grandes orientations stratégiques. Les gens faits pour le capital de risque voient plutôt l’arrivée de nouveaux joueurs dans l’entreprise comme quelque chose de positif qui peut les amener plus loin. »

 

Envie d’en savoir plus?

Consultez l’article complet sur le site de contenu conseil de la Banque Nationale