Saut au contenu

Rencontres de mentorat: quels sont les lieux les plus propices à la discussion?

Où rencontrer son mentor

L’approche mentorale est basée sur l’organisation de rencontres régulières, généralement mensuelles, qui offrent un moment d’échange entre le mentoré et son mentor attitré. Le lieu choisi pour marquer ce temps d’arrêt dans la quotidien de l’entrepreneur est loin d’être neutre. 

Il doit mettre le duo dans des conditions propices à la discussion. Arrêtons-nous un instant sur ce point plus important qu’il n’y parait…

Quels sont les lieux possibles pour les rencontres de mentorat?

Lors de la première rencontre avec un mentoré, il est proposé au Mentor et à l’entrepreneur de déterminer un mode de fonctionnement et notamment de choisir le lieu de leurs rencontres. Il existe plusieurs options possibles :

  • Sur le lieu de travail de l’entrepreneur mentoré
  • Sur le lieu de travail du Mentor (si il est encore actif)
  • Dans les locaux de votre organisme porteur
  • En terrain neutre (Bar, restaurant,…)

S’il n’y a pas de choix qui s’impose à priori, il est important de le faire en toute connaissance de cause. l’endroit de votre rencontre peut en effet influencer sur la qualité de l’échange. Pour que celui-ci soit efficace, il doit se dérouler dans un environnement confortable, de préférence calme et bien sûr  discret afin d’assurer la confidentialité des échanges.

La disponibilité totale du mentoré est requise car elle est un facteur clé du déroulement de la rencontre au cours de laquelle il lui est demandé de prendre du recul sur son quotidien et d’amener de vrais sujets de préoccupation sur la table. Une condition essentielle pour que le metorat lui soit profitable.

Le risque d’une rencontre dans l’entreprise

La rencontre de mentorat peut se dérouler dans les locaux de l’entrepreneur. Cette option présente l’avantage de le mettre dans un environnement connu et de lui épargner le temps de déplacement. Mais vous courrez le risque, non négligeable, d’avoir des interruptions. Qu’elles soient dues à un appel téléphonique ou à un employé, elles peuvent briser la dynamique de l’échange et faire perdre le fil de la rencontre. Et vous n’aurez plus toute l’attention souhaitée.

Pensez aussi que l’entrepreneur peut avoir, en étant dans son quotidien, une attitude (souvent inconsciente) différente. Il se sentira possiblement dans sa routine et dans une zone de confort qui ne crée pas un contexte favorable à une discussion ouverte et franche avec le Mentor…et surtout qui peut rester un peu convenue.

La force d’une rencontre en terrain neutre

Que ce soit dans les locaux de votre organisme porteur ou en terrain neutre, vous vous assurez de ne pas être dérangés. Vous donnez également à l’entrepreneur l’impression de faire une vraie pause et de lui offrir ce temps de recul nécessaire que requiert un mentorat efficace. Un environnement nouveau facilite également les approches de réflexion « hors du cadre ».

Sortir du bureau, c’est aussi avoir un temps de transport pour se rendre à la rencontre qui peut être mis à profit par l’entrepreneur mentoré. Avant la rencontre pour la préparer et après pour y réfléchir et imaginer des actions concrètes à mettre en œuvre.

Enfin, un mot sur le choix de faire la rencontre au cours d’un déjeuner ou d’un dîner. Des sociologues avertis vous diront que notre comportement lors d’un repas n’est pas le même. Manger est une source de plaisir et le repas est un moment de pause qui provoque inconsciemment un certain relâchement. Deux conditions propices au dialogue. Avez-vous essayez cette solution ?

En conclusion

Le choix du lieu d’une rencontre mentorale n’est pas anodin. Il peut être intéressant de se questionner sur la dynamique de vos rencontres et pourquoi pas de tester différentes formules pour voir celle qui correspond le mieux à votre dyade. Changer de lieu est également bon pour la créativité.

Et comme me disait fort récemment un de mes mentorés: «On va changer de restaurant pour nos prochaines rencontres, j’ai l’impression d’avoir fait le tour du menu ! ». C’est chose faite depuis deux rencontres…et c’est à notre goût !

Auteur: Francis Bélime, mentor du Réseau M